Créer un site internet

Conseil municipal du 29 mars 2018

Notre compte-rendu du conseil municipal Quatrième et dernière partie

Publié le 15 avril 2018.

 

Projet culturel de l'Ellipse

La charte avec Quimperlé Communauté oblige à la création d'une nouvelle médiathèque. L'idée serait de faire un pôle culturel en prolongement de l'Ellipse : médiathèque, école musique et danse, espace jeunes ; « Volonté de dynamiser les offres culturelles qui sont une source de lien social »

Une étude est en cours .

Une augmentation des subventions de la DRAC si un effort est fait envers les personnes porteuses de handicap. Il ne resterait alors plus que 20% du coût à charge de la commune.

Sur le principe, nous sommes bien sûr tout à fait d'accord : la culture et la jeunesse ont toujours été une de nos priorités. Dans notre programme nous parlions de la création d'un pôle municipal de la culture et des arts, de la volonté de favoriser les liens entre les associations et d'encourager la diversité culturelle et l'éducation populaire.

Nous attendons de voir à quoi va ressembler ce projet et s'il va réellement correspondre aux besoins moëlanais.

Rappelons également que les subventions obtenues sont de toute façon de l'argent qui sort du porte-monnaie des citoyens.

 

En résumé, nous partageons bien des projets, puisqu'ils correspondent à ce que nous avions inscrit dans notre progamme (4 pages élections municipales). Nous attendons de voir la réelle mise en œuvre et la façon de procéder, tant sur le plan financier que sur les discussions.

Nous sommes d'accord avec les autres membres de l'opposition sur le manque de réelle démocratie dans le fonctionnement des commissions et des conseils.

Nous regrettons le peu de projets tournés vers le social même si nous soulignons la ré-augmentation de la subvention du CCAS (qui avait été diminuée l'an dernier). L'entraide et la solidarité restent peu présentes dans les projets annoncés.

 

 

___________________________________________________________________

Notre compte-rendu du conseil municipal Troisième partie

Publié le 13 avril 2018.

 

Budget primitif : Le maire expose tous les projets réalisés ou en cours :

L'enveloppe financière des subventions pour les associations reste constante.

Ecole de Kergroës : le maire explique que le projet initial d'une école regroupée au bourg n'avait pas été retenue car le coût était exhorbitant (5,5millions d'euros).D'où la construction de l'école de Kergroës avec la volonté de développer le bourg de Kergroës. A priori, l'école devrait être livrée pour la rentrée 2019.

Nous sommes surpris de cet argument puisque le maire a toujours laissé entendre qu'il avait répondu à la mobilisation des parents d'élèves.

De plus Pascal Bourc'his a toujours soutenu lors des COPILS l' importance d'imaginer l'évolution du bourg de Kergroës comme un tout : logements, école, commerces, espaces verts... Or la municipalité a préféré scinder les projets (d'une part l'école puis on verrait pour le bourg).

Carrefour central

Il reste le souci de l'ancienne pharmacie qui ne peut être déconstruite (opposition des bâtiments de France)

Programme reconquête des friches du littoral

Volonté de dynamiser l'agriculture, projet sur 4 ans . Volonté d'innover et de développer une agriculture bio et de petites surfaces aux côtés de l'agriculture conventionnelle.

Soutenu par le département, le conseil général. Quimperlé Communauté s'implique aussi.

1ère étape : défrichement en automne 2018

Implantation des premiers porteurs de projets en 2019.

Friche commerciale de Bazen Huen

Souhait de faire une base logistique de produits en circuits courts. Mais arrêt du processus.

Demande à Quimperlé Communauté (QC) d'une étude de faisabilité d'un « village d'artisans. » :

QC achèterait la friche : 3000m2 pour semi industrie (abriter les déchets, abriter les semences bio et logistique pour circuit court) et le reste de la surface se partagerait entre cellules pour artisans et box pour matériel.

Une étude est en cours (35000€ à SERRUR Rennes) ;

Nous avons toujours défendu l'implantation d'entreprises de type coopératif, d' agriculteurs soucieux de l'environnement.

Nous avions même suggéré la possibilité de taxer les enseignes fermées (comme cela se fait dans d'autres villes) afin d'inciter l'installation de nouveaux commerçants ou dans le pire des cas d'amener des ressources à la commune.

Assainissement collectif Merrien

Les premiers coups de pioche ont été donnés. Cela devrait être fini en 2018

Rénovation des ports Brigneau et Merrien

Dès notre campagne, nous rappelions le privilège d'avoir 3 ports sur notre commune et notre responsabilité face à la protection du littoral. Nous ne pouvons qu'être d'accord sur les travaux de réparation prévus. Cependant nous regrettons qu'il n'y ait pas de réel outil fonctionnel et consultatif concernant les ports.

 

Projet de l'arrière plage de Kerfany :

Volonté de diminuer le coût.

Un bureau d'étude conclut qu'il n'y a pas nécessité de renaturaliser le ruisseau. Qu 'un chemisage est suffisant et moins coûteux. Cependant cela ne semble pas correspondre à la loi.

Une demande a été déposée en préfecture pour savoir ce qu'il est possible de faire.

 

___________________________________________________________________

Notre compte-rendu du conseil municipal Deuxième partie

Publié le 11 avril 2018.

 

Les taux d’imposition de la commune

Comme annoncé lors du débat d’orientation budgétaire, seule la taxe d’habitation sera augmentée de 10%. Les taxes foncières bâti et non bâti restent constantes.

Reprise de l’argument de l’exonération de la taxe d’habitation pour 80% des citoyens, et que cette perte sera compensée par l’état.

Il y a beaucoup de scepticisme de part et d’autre sur cette exonération/compensation. « D’autres taxes apparaîtront… », « cela sera-t-il vraiment supprimé ? »

Le groupe Morvan demande surtout « pour quoi faire ? » et reproche le manque de transparence sur le coût réel des projets en cours ou à venir.

M. Brochard s’étonne de l’augmentation de la taxe d’habitation et de la dette communale puisque M. Le Doze a présenté la situation financière de la commune comme bonne.

S’engage une discussion vive et infructueuse entre la majorité et le groupe Morvan : perte de ressources depuis la nouvelle mandature, qui avait pensé les projets ?, promesses de campagne respectives….

Lorsque des vraies questions sont posées, la municipalité reproche de poser des questions déjà vues en commission. S’ensuit une joute concernant la présence des élus aux commissions, des horaires de celles-ci. Or le Conseil Municipal n’est pas qu’une chambre d’enregistrement des décisions mais bien un lieu de débat...

Pour notre part, nous reviendrons sur les horaires des commissions et des conseils : A plusieurs reprises, notre élu n’a pu être présent au conseil ou aux commissions parce que, prévenu trop tard, il ne pouvait s’organiser professionnellement. De plus même si des heures de délégation peuvent être obtenues du fait du statut d’élu, il faut pouvoir matériellement s’absenter de son lieu de travail quand les réunions sont placées à 10h ou 14h. Juste pour le détail, les élus les plus véhéments dans cette discussion étaient retraités…

A titre d’exemple, la date de ce conseil municipal a été modifiée (normalement le mercredi) en dernière limite. Pascal Bourc’his ne pouvait plus refuser un engagement professionnel et n’a donc pas pu assister à ce conseil.

 

___________________________________________________________________

Notre compte-rendu du conseil municipal Première partie

Publié le 10 avril 2018.

 

Le sujet du jour était le vote du budget 2018.

Après une présentation de la situation et des chiffres pour le budget principal et les budgets annexes (ports de Merrien, Brigneau, et assainissement) par       M. Le Doze, un débat s’est engagé.

Mme Grisel intervient sur les problèmes des arrêts maladie qui pèsent lourd sur les « charges en personnel ». Une étude sera réalisée sur les risques psycho-sociaux. Il faut constater que les tâches en école maternelle sont plus lourdes (portage, bruit…) et que de plus le personnel augmente en âge.

Sur ce point, nous sommes très attentifs à l’organisation du travail des personnes en charge des enfants et des autres communaux : quelle formation reçoivent-elles ? Leur nombre est-il suffisant au regard de ce qui leur est demandé ? A-t-on favorisé des emplois stables et à temps plein ?

Un autre débat s’engage autour des ports mais il ne fait que reproduire celui du dernier conseil lors du débat d’orientation budgétaire (DOB).

Sur le domaine des ports, se pose le problème du Belon. L’opposition reproche à la municipalité de ne jamais aborder le port du Belon en conseil. Un rapport retraçant l’activité du Belon devrait être fourni. De plus il existe un manque d'informations sur les risques de dissolution du SIVU.

Le maire répond que la décision a été prise unilatéralement par la commune de Riec/Belon. Les différents acteurs n’ont pas pu être réunis.

Le maire affirme qu’il est contre cette dissolution et que le maire de Riec se donne quelques mois pour revenir sur sa décision.

Un retour est fait sur la pollution qui résulte de la plaisance et en particulier sur l’aire de carénage. (cf Conseil municipal du 21 février 2018).

La question est posée, en cas de dissolution, de la limite du partage des eaux.

Le maire évoque des projets pour le port du Belon, en particulier l’éventualité de faire un centre ostréicole et d’obtenir un label « port propre ».

Volonté de valoriser la « maison du marin » pour en faire une « maison de l’huître » afin d’attirer du tourisme, d’avoir des projets tournés vers les écoles….

Cette discussion a permis à l’opposition de poser la question du véritable débat démocratique puisque les élus ont appris les infos par la presse...

 

___________________________________________________________

Article de presse

En complément de nos commentaires, voici un article de presse sur le dernier conseil municipal :

http://www.letelegramme.fr/finistere/moelan-sur-mer/conseil-des-projets-de-grande-ampleur-31-03-2018-11908646.php

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 26/01/2019

×