Les voeux de notre groupe

D'abord sur la forme, nous espérons comme chaque année, une meilleure communication de la majorité municipale envers notre élu et envers la population.

Même si la transmission des documents s'est légèrement améliorée en 2017, force est de constater que souvent Pascal Bourc'his reçoit peu d'information sur les dossiers : des commissions de travail ou des comités de pilotage (copil) ont lieu sur les horaires de travail, des décisions sont données en direct lors des conseils municipaux (voire dans la presse ou lors de discours) sans avoir été débattues auparavant.

Quant à la population, comment est-elle informée ?

Lors de la dernière réunion publique (en décembre), les citoyens étaient bien peu nombreux. Mais qui a été averti de cette réunion ? Même notre élu n'avait pas eu l'information.

C'est en ce moment que les associations doivent déposer leur demande de subventions (avant mi-février), pour le savoir nécessité de fouiller le site de la mairie et de maîtriser l'outil pour savoir où chercher.

Le seul panneau d'affichage se trouve sur la route entre l'Ellipse et Intermarché, qui peut le consulter ?

Espérons que la commune de Moëlan prendra exemple sur ses voisines où les informations sont visibles facilement en circulant.

Mais intéressons- nous au fond des dossiers et projets :

Nous souhaitons que le social devienne un axe de travail important.Solid 1

Nous souhaitons que la municipalité s'inscrive plus dans une démarche de solidarité que de charité. Même si elle n'est pas autant visible que dans d'autres communes, la pauvreté est bien présente à Moëlan aussi bien pour la jeunesse que pour les personnes âgées souvent isolées. Souhaitons que de réelles commissions sociales aient lieu pour mettre en place de réelles solutions.

Tous les ans une subvention dite « à caractère social »de 13000€ est versée à l'école privée Immaculée Conception par le biais de l'OGEC (organisme de gestion de l'enseignement catholique) pour diminuer le prix de la cantine des enfants de cette école.

Ne serait-ce pas une vraie mesure sociale d'accorder une gratuité de la cantine à tous les enfants moëlanais ?

Sur le dossier de l'accessibilité, la majorité municipale se cache derrière des arguments du type « nous respectons le calendrier approuvé, nous appliquons la loi... ». Nous souhaitons qu'en 2018, les personnes en situation de handicap aient une réelle possibilité de participer à la vie associative et communale.