Créer un site internet

DEMOCRATIE, EGALITE DES DROITS

Extrait de notre programme sur un 4 pages

DEMOCRATIE CITOYENNE

La démocratie n’est pas seulement un mode de désignation des représentants, c’est surtout une manière de VIVRE ENSEMBLE, de décider des affaires communes et de les mettre en œuvre sous le contrôle de tous. Si nous insistons sur cet aspect, c’est bien parce que nous défendons d’autres pratiques que celles que nous avons déjà connues en la matière dans notre commune.

Pour une DEMOCRATIE LOCALE ACTIVE qui redonne confiance, améliore l’efficacité, modère les relations sociales en prévenant les conflits. 
Rétablir le lien avec la population : Viser à instituer un véritable partage du pouvoir entre élu(e)s et citoyen(ne)s pour tout ou partie des étapes du processus de décision
PROPOSER DEBATTRE DECIDER
Veiller à la bonne exécution des décisions, évaluer a posteriori leur effet et donc leur pertinence. Cela inclut aussi l’idée d’un contrôle de l’action des élu(e)s, notamment du respect de leurs engagements. Vers une plus grande autonomie des comités de quartiers, avec attribution de moyens financiers, d’instances de concertation. L’intercommunalité doit être au service des communes et non à son propre service. Contre tout cumul de mandat le mandat communal ne devant pas être un tremplin pour des carrières politiques.

 

 

Toutes erreurs ou omissions qui seraient signalées pour ces articles seront corrigées.

21 Janvier 2014 Proposition de charte à établir pour la prochaine mandature :

CHARTE DES DROITS DES ADMINISTRÉS


1. Tout résident de la commune, toute personne y travaillant, toute personne intéressée a le droit de s'adresser aux services municipaux, et d'en obtenir une réponse.
2. Toute demande tendant à l'obtention d'un document administratif doit faire l'objet d'un traitement dans les huit jours de son dépôt.
3. Toute demande de renseignement doit avoir reçu une réponse dans les huit jours suivant sa formulation.
4. Toute demande de rendez-vous avec un élu ou avec un membre du personnel municipal doit avoir été traitée dans les huit jours suivant sa formulation.
5. Tout dossier ou document substantiel déposé en Mairie doit faire l'objet d'un récépissé.
6. Toute pétition reçue en Mairie doit faire l'objet d'une réponse de la part de la municipalité.
7. Tout résident de la commune, toute personne y travaillant, toute autre personne estimant avoir été traitée de manière injustifiée, inappropriée ou illégitime du fait de la commune ou de ses employés est en droit de s'en plaindre auprès de la Mairie, d'obtenir qu'il soit donné suite à sa réclamation.
8. Toute personne signalant un dysfonctionnement dans les services municipaux, a le droit d'en faire rapport à la Mairie, et de connaître la suite donnée à son intervention.
9. Toute personne en difficulté sur le territoire de la Commune a le droit de s'adresser à la Mairie pour y demander de l'aide ; toute personne ayant connaissance d'une personne en situation difficile sur le territoire de la commune a le droit de le signaler à la municipalité, et celui de connaître la suite donnée à son signalement.
10. Toute personne résidant ou travaillant sur le territoire de la commune, ainsi que toute personne intéressée, a le droit d'exprimer son opinion sur les affaires communales et celui d'être écouté. Ce droit s'applique également aux affaires intéressant la communauté de communes et les syndicats et associations dont fait partie la municipalité.

 

La parole on y a tous droit

DEMOCRATIE PARTICIPATIVE

La démocratie n’est pas seulement un mode de désignation des représentant-es,

c’est surtout une manière de vivre ensemble,

de décider des affaires communes, de les mettre en oeuvre.

C’est construire un destin commun, basé sur la solidarité, l’égalité, la justice sociale, le respect des hommes, des femmes, de la nature, la coopération, l’ouverture au monde et aux autres cultures.

La démocratie, c’est respecter les engagements pris.

Les candidat-es de la liste initiée par Moëlan, Ma commmune j'y tiens le feront. Ils en rendront compte. Ils feront leurs, les urgences démocratiques .

C’est un impératif du combat qu’il faut mener pour que se construise un nouveau visage de la politique de la ville et que la démocratie cesse d’être confisquée ou anesthésiée.

C’est la créativité populaire qui forgera, demain, Moëlan sur mer, et assurera son renouveau démocratique.

  URGENCES DÉMOCRATIQUES 

Un seul et même combat : celui de l’émancipation humaine.Vivreensemble 0

L'urgence est d’ouvrir des droits et de donner toute sa place au citoyen dans la politique.

L’urgence est de faire que le débat civique prenne le pas sur le spectacle, les manifestations médiatiques.

 

L’urgence est de promouvoir « l’électeur-trice » « acteur-trice» plutôt que «spectateur-trice », de faire entrer dans le champ politique de nouveaux acteur-trices qui interpellent les hiérarchies, les élu-es, les expert-es, les statuts, les modalités d’élaboration des décisions et de contrôle du budget.

Imaginons, créons, expérimentons de nouveaux outils, ouverts à tous, dans la diversité existante : états généraux de la vie associative , ateliers d’urbanisme, observatoire des engagements etc...

Créons une «maison du peuple », administrée par les habitant-es, sans limitation des genres d’activités.

Favorisons l’émergence de comités de quartiers indé- pendants, dotés de locaux et de moyens 

Développons l’expression dans le journal municipal d’opinions diverses, en plus de celles des élu-es (associations, syndicats, comités de quartier, citoyens, comités de luttes...)

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 28/04/2014